BrewDog vous souhaite un hoppy christmas

brewdog-hoppy-christmasBon, d’accord, Noël est passé depuis bien longtemps. Mais on n’a pas encore rangé toutes les décorations, mis au rebut le sapin et remonté la crèche au grenier. Donc, il est encore temps de déguster une dernière bière de Noël, histoire de finir 2012 sur une bonne note. Une note sacrément houblonnée grâce aux brasseurs écossais de BrewDog et à leur « Hoppy Christmas ».

Oui, chez BrewDog, on a de l’humour. On ne souhaite pas un « happy christmas » (un « joyeux noël » en anglais), mais un « hoppy christmas ». Autrement dit, un « noël houblonné ». Et ils vont même plus loin en affirmant que « le règne de l’ange de neige est terminé » et qu’il a laissé place à « l’ange du houblon ». BrewDog, une autre philosophie de la bière…

« BrewDog est une rébellion contre la bureaucratie moderne des sociétés anonymes et la bière fade, sans âme, industrielle qu’elles produisent. »

Une philosophie apparue en 2007 au nord-est de l’Écosse, à Ellon, quand James Watt et Martin Dickie lancent leur petite brasserie. Les deux hommes se revendiquent comme des brasseurs punks, puisque leur « approche a le même mépris du marché de la bière de masse que les punks de la vieille école avaient pour la culture pop. BrewDog est une rébellion contre la bureaucratie moderne des sociétés anonymes et la bière fade, sans âme, industrielle qu’elles produisent ». Rien que ça. Cinq ans plus tard, BrewDog emploie une soixantaine de salariés et a créé sa propre chaîne de pubs (à Aberdeen, Glasgow, Edinburgh et Londres). Surtout, elle appartient, comme les Néerlandais de De Molen et les Danois de Mikkeller entre autres, au cercle très fermé des quelques brasseries qui comptent dans le monde de la bière. De celles qui font un peu la pluie et le beau temps. Et qui renouvellent, sans cesse, les genres. BrewDog possède d’ailleurs un second site, en plus de sa brasserie d’Ellon. Un tout petit plus au nord, à Fraserburgh, Watt et Dickie ont installé un laboratoire brassicole où ils testent de nouvelles recettes et des bières toujours plus expérimentales.

> A lire également :  Imperial Black de Buxton Brewery

Pour en revenir à la « Hoppy Christmas », produite dans une quantité limitée, ses créateurs la décrivent comme une « festive pale ale », brassée avec une seule variété de houblon, du simcoe, et idéale avec une bonne dinde. Forcément.

hoppy_620-brewdog

La fiche technique :

  • Nom : Hoppy Christmas.
  • Brasserie : BrewDog.
  • Type : indian pale ale / bière de Noël.
  • Teneur en alcool : 7,2 %.
  • IBU : 66.
  • DLUO : octobre 2013.
  • Pays : Écosse (à Ellon, dans l’Aberdeenshire).

À l’œil : bière ambrée, avec une mousse fine, blanche et persistante.

Au nez : un vrai petit champ de houblon. C’est puissant, c’est sucré, mais ce n’est pas écœurant. Et ça sent le litchi bien mûr à plein nez.

> A lire également :  Imperial Black de Buxton Brewery

En bouche : d’abord le litchi. Qui se transforme en pamplemousse, quand une douce amertume s’installe. Retour du litchi dans un troisième temps. Belle longueur en bouche.

Notre avis
  • 8/10
    Note - 8/10
8/10

Commentaire

D’accord, elle ne sent pas la cannelle et les épices de Noël, et on n’est pas trop dans l’ambiance fêtes de fin d’année. Mais c’est quand même une sacrée réussite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *